mercury-keyboard

Un brevet d’authentification grâce au clavier sensitif de BlackBerry

L’évolution des smartphones de toute marque ne cesse de progresser et chaque fabricant essaie d’ajouter sa propre touche afin de se démarquer de ses concurrents. Depuis quelques jours, un brevet de BlackBerry est apparu indiquant qu’un mobile doté d’un clavier physique sensitif serait en mesure  de reconnaître l’empreinte digital.

blackberry-mercury-keyboard-authentification

Le brevet, comportant le numéro d’enregistrement US20160299682A1 et paru à la date du 13 octobre dernier, divulgue le procédé d’authentification à l’aide d’un clavier physique sensitif QWERTY que vous pourrez découvrir ci-dessous :

Récapitulatif :

Pour un appareil informatique qui emploie un clavier physique sensitif, l’authentification peut s’illustrer, au dispositif électronique, la connaissance d’un secret stocké si la fourniture d’entrée, au moins en partie, par l’intermédiaire du clavier tactile. L’entrée peut être sous la forme de glissements seulement ou par une combinaison comprenant des  actions clés de balayages. En outre, les balayages et les actions clés peuvent être associés à une région particulière du clavier tactile.


Domaine :

La présente demande se rapporte généralement à l’authentification pour l’accès à un dispositif et, plus précisément, à l’authentification en utilisant un clavier tactile.

Contexte :

Comme chaque génération de smartphone devient plus important de la vie au jour le jour des utilisateurs individuels, la protection des données, souvent sensibles contenues sur un smartphone, devient de plus en plus importante. Une telle protection est généralement fournie en fixant un smartphone avec une ou plusieurs formes d’authentification. Autrement dit, un utilisateur doit compléter avec succès un processus d’authentification à accorder l’accès au smartphone.

Comme vous le savez, à ce jour les personnes , détenant un mobile à clavier physique, peuvent utiliser ce dernier pour déverrouiller et accéder au contenu de leur smartphone grâce à un mot de passe alphanumérique. Depuis le système d’exploitation BlackBerry 10, d’autres possibilités de déverrouillage ont été mis à disposition comme celui par l’image.

Le processus indiqué par le brevet de BlackBerry est loin d’être un simple capteur d’empreinte utilisé sur les mobiles de marque concurrentes. Comme vous le savez, la protection des données et le fer de lance de la société canadienne et il va de soi que le procédé de déverrouillage d’un mobile soit légèrement plus complexe comme indiqué ci-dessus par une combinaison d’actions.

Réagissez dans les commentaires ci-après pour nous faire connaître vos impressions ou vos attentes.

Si vous souhaitez rester informés à tout moment sur l’actualité BlackBerry, rejoignez-nous sur nos différents supports et réagissez !




Il y a 18 commentaires

Ajoutez le vôtre
  1. Marc575

    le brevet ne parle absolument pas d’empreintes digitales… en lisant bien, c’est une reconnaissance d’un « parcours » du doigt sur une série de touches… un peu comme faire une figure sur un écran tactile, ici cela correspond a faire une figure sur le clavier sensitif… rien d’exceptionnel en sorte, et rien à voir avec une empreinte digitale puisque n’importe quel doigt pourrait faire cette figure, ou série de lettres…

      • Marc575

        Stephane, je ne vois pas en quoi dans le texte du brevet il est fait état d’empreintes digitales… et techniquement cela me paraît difficile sans reconnaissance optique… je pense que c’est une déclinaison sur un clavier sensitif de ce que l’on trouve déjà sur un écran tactile.

          • Marc575

            l’implémentation de ce brevet pourra être fait sur les Passport et le priv dès maintenant, pas besoin d’un nouveau clavier. il suffit de reconnaître les mouvements sur le clavier (fonction déjà implémentée depuis le Passport), puis de comparer le « dessin » ou la « combinaison » avec celui de référence, bref, juste du « code » à implémenter pour rendre effectif cette fonction qui existe déjà à partir de l’écran de déverrouillage. le fait qu’il y ait un brevet est intelligent, mais de porté réduite puisque le nombre de smarphone à clavier physique sensitif disponible sur le marché se limite aux blackberry Passport, priv et bientôt mercury.

  2. Marc575

    Si le téléphone modélisé sur le brevet est le design du mercury, nous aurions bien un écran de 4,5 pouce carré… et ce téléphone serait pas mal du tout… reste a savoir si il sera sur Android (ce que je pense), mais quid de l’imposition d’un écran 4/3 ou 16/9 qui serait imposé par Google (voir article sur ce même site sur la pourquoi le Passport ne peut pas être sous android)

  3. Snamiac

    Bonsoir à tous,

    Effectivement, je serais également très surpris que le Mercury soit sous BB10. Cela ne serait pas du tout en harmonie avec la nouvelle orientation annoncée par BlackBerry.

    Par conséquent, il serait sous Android, donc avec un écran rectangulaire.
    Enfin, je le suppose ?!
    J’imagine un Priv avec le clavier ouvert en permanence et je vois un Mercury …. (peut-être un tout petit peu plus large et moins long).

    Le seul point qui m’interpelle : de quelle qualité sera le clavier physique compte tenu du changement de fabricant …?

    A bientôt.

    • Stéphane PAYET

      si on se réfère à l’un de nos articles précédents il semblerait que le prochain BB soit livré avec Android Nougat 7 ..
      De ce fait on peut se poser la question de l’espoir de voir BB10 à nouveau ..

  4. jc

    ma question est qui va désigner ce nouveau smartphone blackberry mercury, car la nouvelle orientation de l entreprise n est pas clair la dessus, si blackberry ne s occupe plus du hardware, s occupe t elle encore de ses design, ou alors elle externalise tous, car le designer ne coûte pas cher au finale.

    • Marc575

      Blackberry a créer un JV avec une société malaisienne pour les design des smartphones (et le dev sort?) et la fab est donnée à une société chinoise (TCL de memoire)…

      • Marc575

        désolé, pas une société malaisienne, mais indonésienne… (JV blackberry et cette société pour les développements) et fabrication chinoise par TCL…

  5. Tiguancarat87

    Après marchmallow et nougat 7 on va avoir droit peut-être aux fraises tagada ? Vivement des smartphones BlackBerry sous BB10 – Via B-FR

      • Snamiac

        Bonjour à tous,

        « Une sucrerie dont le nom commencera par la lettre O » …

        Euuuuuuh, je cherche …

        Ca y est, j’ai trouvé :Orbit (chewing gum).

        Est-ce cela ?

        Bon, OK je sors ! 🙂

        A bientôt.


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.