BlackBerry-HQ2

BlackBerry supprime 200 postes au Canada et en Floride

BlackBerry a indiqué qu’il allait procéder à une restructuration de ses équipes. Cela se traduit par la suppression de 200 personnes réparties entre le siège de Waterloo au Canada et à Sunrise en Floride d’après CrackBerry. La firme canadienne a précisé que cela s’intégrait dans leur stratégie de rationalisation des effectifs qu’elle continue de mener à la recherche de la meilleure combinaison.

BlackBerry continue à exécuter son plan de redressement et nous restons concentrés sur l’efficacité de notre main-d’œuvre mondiale. Cela implique de trouver de nouveaux moyens pour nous permettre de capitaliser sur les opportunités de croissance, tout en conduisant vers la rentabilité durable dans tous les secteurs de notre entreprise. Par conséquent, un petit nombre d’employés ont été touchés à Waterloo et à Sunrise, en Floride. Cela signifie également que BlackBerry recrute activement dans les domaines de nos activités qui stimuleront la croissance. Pour les employés qui ont récemment quitté l’entreprise, nous savons qu’ils ont travaillé dur au nom de notre entreprise et nous leur sommes reconnaissants de leurs engagement et contribution.

BlackBerry-HQ2

Est-il nécessaire de rappeler les dernière acquisitions faites par BlackBerry (Good, WatchDox, …), il est fort à parier que nombres de postes se retrouvent donc en surnombre. BlackBerry n’a cependant pas indiqué quelles étaient les unités fonctionnelles impactées, mais la rumeur ferait état de l’entité en charge du développement de BlackBerry 10 ainsi que la division des smartphones. Il est peu probable que BlackBerry nous en dise plus, il conviendra donc, comme pour toutes rumeurs, de rester prudent sur ces dernières allégations.

Vous aimez nos news au sujet de la marque BlackBerry et vous souhaitez rester informés à tout moment, rejoignez-nous sur nos différents supports et réagissez !




Il y a 17 commentaires

Ajoutez le vôtre
  1. Passeur

    La dire que Chen touche 80 milliards c’est vraiment n’importe quoi! Il a raison, ne parlez pas si c’est pour dire des bêtises pareilles.. aucun dirigeant d’aucune société ne gagne un tel montant. – Via B-FR

    • thierry

      80 milliards ? avez-vous bien compté le nombre de 0 ? Ne serait-ce pas 80 millions ? Mais bon, il a peut-être laissé son doigt appuyé un peu trop longtemps sur le 0 quand même.

  2. Tiguancarat87

    Ironiser sur le salaire de Chen n’est pas le sujet. Ce qui est révoltant et anormal c’est de licencier 200 personnes vu les résultats de blackberry. Il devrait exister une loi interdisant toute société réalisant des bénéfices de licencier – Via B-FR

  3. Julian pascal

    Ben oui on s’en fou de la polémique sur le zéro de trop, c’est les 200 salariés qui ont du bien bosser pour BlackBerry et voilà le remerciement !!!??? Putain mais dehors le CHEN !!!!!! Une si belle entreprise, qui va devenir une vrai merde comme beaucoup d’autres, tous ça a cause de dirigeants qui n’ont sont pas des visionnaires, mais des banquiers ou actionnaires !! – Via B-FR

  4. Tiguancarat87

    C’est vrai, retrouver du travail est plus facile là bas qu’en France mais avec les mêmes conditions salariales???? – Via B-FR

  5. Tiguancarat87

    Je parles des conditions chez blackberry treizième mois, participation , intéressement ,diverses primes. C’est comme en France, tout dépend du secteur d’activité et du dirigeant.
    – Via B-FR

  6. FRL

    C’est 80 millions qui étaient inexactes..c’était déjà pas mal ! Il suffirait que BB autorise Google Play Services et les Passport seraient les meilleurs téléphones à l’heure actuelle..alors, c’est pour quand ? Je resterai fidèle à BB quoiqu’il arrive. – Via B-FR

    • Biophase

      C’est l’inverse : Google n’autorise pas le support des services sur un autre Os que le sien a savoir Android. Ce n’est pas bb qui n’a pas voulu ou ne veut pas.

  7. thierry

    Bravo a tous ceux qui croyaient que le modèle économique libéral était un monde de bisounours. Oui, ce sont les actionnaires qui mènent la danse. Oui, une société qui réalisent des bénéfices peut licencier (pour préserver ou augmenter les dividendes des actionnaires) et non, vous n’avez pas forcément toutes les informations. Si le Priv ne décolle pas, il est évident que des licenciements sont à prévoir au-delà même du fait que les autres divisions soient rentables. Au contraire, généralement, une société, à terme, est même parfois amenée à se séparer d’une division durablement déficitaire sous la pression des inévitables actionnaires. Au regard des trois années écoulées et des résultats enregistrés durant ce laps de temps, je suis même étonné que les actionnaires n’aient pas exigé la disparition ou la vente d’une division mobile que je ne vois pas redécoller avec le Priv. Parce que depuis sa sortie, le Priv, il ne parait pas casser la baraque. Remarquez, mis à part quelques articles dans la presse spécialisée, on ne peut pas dire qu’il a fait parler de lui. Quelqu’un a vu ne serait-ce qu’une pub ou un semblant de pub à son sujet ? Le simple fait de passer sous Android n’assure pas le succés commercial. Encore faut-il encore se donner les moyens de le vendre.

  8. Lionel

    Le modèle eco n a rien à voire. De plus sans les actionnaires blacberry serait déjà mort. Ils ont remis aux pots il y a pas si longtemps. Perso j espère une vente de la division téléphone. Peut être seul espoirs de voire Continuer bb10
    – Via B-FR

    • thierry

      La division mobile ne vaut plus que part les brevets. Donc, on achète les brevets et on liquide la division. Pour ce qui est des actionnaires, si dans les années 2007-2010, ils n’avaient pas été aveuglés par les résultats court-termistes, ils auraient fait pression sur la direction pour que le changement de cap puisse s’enclencher lorsque c’était encore possible. Ils ont poussé la nomination de Thorsten Heins lorsqu’il était trop tard (BB10 avait déjà deux ans de retard, le mal était déjà fait), puis de Chen pour, selon moi, je le pense depuis le début et je n’ai pas changé d’avis au vue de son pedigree, de redresser à la barre, de valoriser ce qui pouvait l’être ; les brevets et les logiciels. Avouons que s’il y avait eu un réelle volonté de relancer la division mobile, il y aurait eu une stratégie à cette fin, et en particulier en matière de marketing. Pour moi, la division mobile n’est plus qu’un laboratoire pour mettre en valeur non plus un OS, mais des solutions qui aujourd’hui sont arrivées à terme et qui permettent de sécuriser Androïd. Lorsque tout sera au pont, Blackberry ne devrait plus être qu’un pourvoyeur de solutions multi-OS, d’applications de sécurisation. Selon moi, il n’y a pas eu de marketing pour le Priv parce qu’on ne fait pas de marketing pour un mobile qui est lui-même une stratégie marketing. La logique de Chen en termes de smartphones est de les cantonner en outils de promotions de solutions. L’important n’étant plus qu’ils se vendent comme des petits-pains mais de montrer le savoir-faire logiciel de la boite. Je ne crois même plus au développement de BBM sur le moyen-terme. Soyons honnête : BBM, malgré des débuts intéressants, est complètement tombé dans l’oubli malgré l’ouverture aux autres OS. Il n’a pas su rattraper le train des applications de communication car lui-aussi a été développé avec du temps de retard. Qu’est devenu Meeting ? Rien. Il n’a jamais décollé. Il y a deux ans, il avait encore de la valeur et aurait pu être vendu. Aujourd’hui, BBM n’a plus de valeur marchande. Il sera, je pense, abandonné. Je pense qu’il faut comprendre le départ de Gary Klassen dans cette optique. Ce n’est que mon avis, mais si vous relisez mes interventions sur le sujet depuis l’arrivée de Chen, vous verrez que je n’ai pas varié d’un iota.

  9. Ironlak.

    Thierry je suis toute à fait d’accord avec toi
    Mais j’usqu’a combien de temps il vont le faire sa licencier les salariés? J’usqu’a se qui reste personne regarder la vérité en face depuis que JC et arriver sa arrette pas de licencier des salariés de BBRY mieux se faire racheter direct. Moi dans ma ville la société la Cameron était en deficite à cause du pétrole qui a chuter elle c’est fait racheter direct par une autre société plus riche qui a tout racheter.
    Blackberry devrait faire la mêmes chose se faire racheter. – Via B-FR


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.