A Blackberry logo is seen at the Blackberry campus in Waterloo

BlackBerry annonce ses résultats fiscaux Q2 2016

Aujourd’hui a eu lieu le rendez-vous de BlackBerry où elle a annoncé via un communiqué de presse ses derniers résultats fiscaux de son second trimestre pour l’année 2016. Selon ce que rapporte la firme canadienne, le climat est au beau fixe dans les indicateurs financiers clés, y compris dans la croissance des logiciels, le BAIIA et les flux de trésorerie disponible.

« Je suis confiant dans notre stratégie et la poursuite des progrès mis en avant par notre quatrième trimestre consécutif sur une croissance à deux chiffres des revenus de licences de logiciels et le sixième trimestre consécutif de flux de trésorerie positif disponible », a déclaré le Président exécutif et Chef de la Direction John Chen . « Afin d’étendre notre leadership dans les logiciels et services multi-plateforme, nous investissons stratégiquement  et organiquement par le biais de nouveaux produits et services basés sur la plate-forme BES, et par des acquisitions comme l’ATHOC et Good Technology. »

Les revenus non-GAAP pour le deuxième trimestre de l’exercice 2016 était de 491 millions de dollars avec des revenus de 490 millions dollars selon les PCGR. GAAP reflète une écriture comptable d’achat des bas revenus reportés associé à l’acquisition de WatchDox. La répartition du chiffre d’affaires pour le trimestre était d’environ 15% pour les logiciels et les services, 41% pour le matériel, et 43% pour les frais d’accès au service (FAS). BlackBerry avait 2.400 victoires des clients de l’entreprise au cours du trimestre. Environ 60% des licences associés à ces offres sont multi-plateforme. Durant le deuxième trimestre, la Société a comptabilisé des revenus de matériel sur plus de 800.000 smartphones BlackBerry avec un ASP d’environ 240 $.

Vous aimez nos news au sujet de la marque BlackBerry et vous souhaitez rester informés à tout moment, rejoignez-nous sur nos différents supports et réagissez !




Il y a 24 commentaires

Ajoutez le vôtre
  1. Antoine Nickel

    Et dire qu’il y a à peine 5 ans, BlackBerry (l’inventeur du smartphone, puisqu’on a tendance à l’oublier 😉 ) détenait plus du tiers de ce marché !!! 35 % !!
    Et soudain, vint la chute 🙁 !!
    J’ai publié sur le forum la répartition des parts de marché du 1er trimestre 2010 : http://www.forum-blackberry.fr/showthread.php?12857-Pour-ceux-qui-n-%E9taient-pas-n%E9s-%29-%29&p=72378#post72378
    Pour ceux qui n’étaient pas encore nés 🙂 🙂 … un peu d’histoire !!

  2. PODOLSKI

    Ceux qui n’ont pas connu BlackBerry à l’époque RIM ne peuvent comprendre ce que cela représentait d’avoir un BlackBerry. J’en veux à mort à Mr Chen d’avoir mené BlackBerry là où il est aujourd’hui, ce n’est pas l’os BB 10 qui est en cause, la com a été désastreuse, la qualité des appareils et surtout le design low cost plutôt destiné au pays émergents. Un Android de plus dans un marché saturé de smartphone sous l’os du petit robot en perte de vitesse, le Priv est le smartphone qui va signé la mort de la branche device. BlackBerry continuera d’exister grâce à BES et sa branche logiciel, maigre consolation. Allez feuilleter en détail les résultat financier de BlackBerry c’est plus parlant que la propagande de Mr Chen qui évite soigneusement d’évoquer sa part de responsabilité dans ce qui s’annonce au minimum un échec. Mon bold 9000, 9700, 9900 et mon Z 10 je les conserve précieusement, une sorte de bras d’honneur à Mr Chen

  3. Lionel

    De toute façon quand on regarde en arrière. En matière d informatique on peut remarquer une chose. Seul les systèmes ouvert gagne. Windows contre mac. Android contre iphone ou blackberry.iphohe aura le même problème que blackberry d ici 3 ans voire moins. Seul le système le plus rependu gagne. Blackberry aurait du vendre sous licence sont système os 10 des le début pour avoir une chance En attendant je reste sous blackberry passport. Et j attends de voire de toute façon il peut durée plusieurs année avant de ne plus marcher
    – Via B-FR

  4. Rodolphe

    Ha oui « iPhone aura le même problème dans 3 ans « … au temps pour voir j ai lu trop vite… Mais pas sur du tout qu’il auront ce problème vu les millions d applications en fermé » qu’ils ont – Via B-FR

    • Antoine Nickel

      @Rodolphe
      Tu écris trop vite aussi 🙂 🙂
      Parce que « Au temps pour voir… » , lol !
      @Lionel
      Tes prédictions sur iPhone, je n’y crois pas trop. Apple s’est forgé un bon trésor de guerre et continue à faire un CA incomparable à cause d’une bonne vision marketing et une qualité de conception remarquable.
      Comme disait Arnaud, BlackBerry, par manque de dirigeant visionnaire et charismatique, a fini par « vendre son âme au diable » 🙁 ! Rien à voir avec le dynamisme d’Apple qui fait pâlir les plus grandes multinationales.

  5. Lionel

    Y a une partie de mode dans tout ça. suis persuadé que Apple aura des problèmes d ici 2 ou 3 ans. C est une question de temps et de part de marché. De plus payer un tel plus cher qu un pc. Y a des limites non! Pour revenir à blackberry si il cherche à concurancer Apple et android aujourd huis y a peu de chance que cela fonctionne tu pouras faire toute la pub que tu veux. C est mort d avance à mon avis. Il faut que blackberry trouve son marché même petit pour survivre comme l avait un peu fait Apple avec ses ordinateurs face à microsoft. – Via B-FR

  6. PODOLSKI

    Apple a mis en place un marketing imparable, ils savent susciter l’intérêt, de l’émotionnel et créer l’événement à chaque sortie d’un appareil, ils se diversifient à l’inverse de BlackBerry qui se recentre sur BES et la sécurité. l’Ipad pro va faire un carton auprès des entreprises et faire mal à la Surface de MS. Apple n’est pas près de se retrouver dans la situation de BlackBerry. Si je voulais passé à Android, je prendrai le S 6 Edge pas le Priv.

  7. Lionel

    Je ne dis pas que la stategie de blackberry est bonne ou pas. Je pense que Apple s enferme dans une stratégie de mode qui plus est fermé. De plus depuis le 1er iphone Apple n a rien apporté de vraiment nouveau sous le soleil. Sinon plus de puissance sur ses tel et un écran plus grand. Mais pas de nouveauté révolutionnaire comme l écran tactile. Iphone represante 15 pour 100 du marché mondial plus en marge certe mais 15/100 pas plus si l effet de mode passe ils sont mort. J aime pas beaucoup android encore moins iphone car encore plus ferme et plus pervers confère les prix prohibitifs donc on verra bien l avenir. Pour blackberry il faut qu ils trouvent leur marché sinon ils disparaîtront. Ainsi va la vie. – Via B-FR

  8. Benny

    Il me semble que Ferrari a une petite part du marché automobile et pourtant il gagne de l’argent.
    Quand je vois la vidéo de démonstration du priv faite par Chen je m’inquiète pour Blackberry sur la capacité à vendre leur produit!
    – Via B-FR

    • PODOLSKI

      Comparé Ferrari à BlackBerry ?, tu connais le prix d’une Ferrari Benny ? Eux ils n’ont pas besoin d’en vendre des millions pour gagner de l’argent, moins ils produisent un modèle plus il est cher. Comparaison n’est pas raison Benny.

  9. Lionel

    Peut être que je me trompe. Je suis pas devin. Mais je pense qu Apple c est une mode chez beaucoup de jeune donc qui dit mode…… ma femme as eu un iphone puis un z10 et maintenant un z 30. Et comme beaucoup de gent elle n a presque aucune appli hors celle fourni pas blackberry. Elle veut un tel qui fonctionne qui tient la batterie lire ses mails pro et non faire des photos ou des vidéos et accéder à son.calendrier. Donc mettre 800 euros dans tel Apple…… quand ces braves jeune devront payer pour leur iphone il se mettront à réfléchir peut être…. Papa et maman ne sera plus la pour payer. En faite je suis stupéfait de voire beaucoup de jeune liceen ou étudiant avec un iphone alors que chez les gents de mon âge ils ont des androïdes. Et très peut de blackberry
    – Via B-FR

  10. CAEN

    Objectivement si on regarde l’évolution financière, john chen stop la chute globale de blackberry et repositionne même blackberry dans son segment « entreprise » et en redonnant confiance aux marchés. Les achats de société concernant la sécurité démontre la nouvelle stratégie de BB. Les géants des smartphones et des logiciels d’application sont trop fort pour s’y attaquer de front.
    Certes il n’arrive pas à stopper l’hémorragie du segment smartphones qui à mon avis avait été provoqué par le manque de projection et de génie de ses predecesseurs. Rappelons nous dans quel état John chen a repris BB.
    John chen et cela dans les faits n’abandonne BB10 puisqu’il annonce une mise à jour en 2016
    Le blackberry priv est à mon avis un signal de diversification pour tenter de freiner les pertes et tenter de vendre un peu plus de téléphones dans le grand public. Cela me semble une bonne opération marketing pour remettre sous la lumière la marque BB dans le grand public mais surtout un test. Si ce test devait échoué je pense que Blackberry perdurera en abandonnant la branche smarphone. Ce qui me met la puce à l’oreille et cela ce sont toujours des faits, c’est le partenariat grandissant avec Samsung qui laisse peut-être présager une nouvelle forme pour Blackberry pour produire du smartphone de manière indirecte en passant par une marque plus visible. Le boulot de John chen cela a été de retaper la boite le boulot est fait et se fait. Pour la suite on verra, en attendant je profite au présent de mon blackberry classic ( mon passport est tombé à a la mer dommage) en me disant que rien n’est fait pour durer!!!!!!


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.