BlackBerry Z30 vs iPhone 5S prédiction

BlackBerry Z30 vs iPhone 5s : Comparaison de la prédiction des mots

A l’arrivée de BlackBerry 10 et du tout premier smartphone sous ce système d’exploitation, le BlackBerry Z10, la firme canadienne avait proclamé une révolution dans le domaine du clavier virtuel. Les clients quels qu’ils soient  ont eu du mal à faire confiance à cette nouvelle plate-forme mobile de part une réputation basée quand même sur quelques faux semblants. Il y a un an, presque jour pour jour,  on  m’avait dit que je deviendrais  addict à ce type de clavier, ce en quoi je n’avais pas cru. Et puis finalement,   je suis effectivement devenu dépendant à la prédiction des mots,  dont mon BB10 s’est enrichi avec mon vocabulaire personnel au fur et à mesure de mon utilisation. Etant équipé aujourd’hui d’un BlackBerry Z30 , je peux vous avouer qu’il m’arrive encore de rester figé devant mon BlackBerry Q10 à la recherche du mot, le comble ! Mais revenons-en  à la prédiction qui est une assistance très agréable à la longue et permet une saisie de phrase comme jamais.

Le compte YouTube de BlackBerry a publié récemment une comparaison de l’écriture intuitive  entre un iPhone 5s et un BlackBerry Z30.  Comment qualifieriez-vous  cette aisance et cette rapidité ? Ou quels sont les mots  que vous utiliseriez pour décrire  la lenteur de la réalisation et l’envoi d’un mail sur iOS 7 ? Je me préserverais  d’entrer dans ce débat, mais le résultat est sans appel et bien évidemment j’approuve  (et j’espère ne pas être le seul) que la firme de Waterloo mette en avant quelques fonctionnalités phares  sur BlackBerry 10.

Après avoir regardé la vidéo, donnez vos impressions dans les commentaires ci-dessous.




Il y a 9 commentaires

Ajoutez le vôtre
  1. thierry

    Un Z10 et un an après un Z30… Purée, tu vas chercher le pognon où ? ça rapporte le tricotage, mon ptit pit ! On voit tout de suite que t’as pas bobonne et une ado qui veulent leur part du gâteau (mais elles, c’est vrai, elles ne tricotent pas. il faut bien le reconnaitre).

  2. Thierry Klein (@thierryklein01)

    Effectivement, je suis aussi bluffé par ce super clavier. Je trouve que c’est une vidéo à mettre en avant et à diffuser largement. C’est vraiment dommage que BlackBerry ne l’a pas fait depuis la sortie de BB10 car en lisant beaucoup de commentaires dans les différents articles(souvent négatifs) sur Blackberry, je remarque souvent que les gens qui commentent et critiquent la marque et BB10 ne connaissent pas très bien ce nouveau système et parlent souvent de BlackBerry OS.

  3. Romain Z30

    Le clavier virtuel de BlackBerry 10 est une pure merveille. Il est si facile d’écrire grâce à la prédiction et très rapidement. Et ce glissé pour les prédictions est vraiment très ingénieux…

  4. Papysg28

    Quand j’ai eu mon Z10, j’étais comme l’auteur. Je me suis dit que j’aurais du mal à accrocher au clavier virtuel. Et c’est un vrai bonheur ce clavier ! Les autres claviers virtuels me paraissent à des années lumières maintenant.
    Quand à la vidéo, c’est juste, bah tout est dit en la regardant. C’est le meilleur clavier virtuel du marché !

  5. thierry

    C’est vrai que c’est cool, mais c’est aussi comme avec les GPS ou les radars de recul : ça laisse quand même l’impression que les constructeurs vous prennent pour des handicapés. Pas foutu d’écrire sans faute, de lire une carte, de faire un créneau, ou devrais-je dire, plus foutu de. Patrick Lagacé a écrit un super article sur le sujet : «Homo iPhonus» et son tournevis » (http://www.lapresse.ca/debats/chroniques/patrick-lagace/201401/09/01-4726920-homo-iphonus-et-son-tournevis.php). Le principe de l’article est le suivant : à force de vous donner des bébelles qui font à votre place, si un jour vous ne pouvez plus les avoir vous ne savez plus les faire. J’ai conduit dans Bruxelles, Paris, San Francisco, Toronto ou encore Montréal et je ne me suis jamais perdu… à l’époque où le GPS n’existait pas. Mais aujourd’hui, ce n’est même plus le GPS et la destination qui importe, mais carrément la map sur l’ordinateur de bord qui vous informe, le plus sérieusement du monde : « vous êtes là ! ». Non ? Si ! C’est presque Coluche avec la lessive qui lave plus blanc que blanc. Et que dire des réseaux sociaux embarqués dans les Smartphones qui vous assurent, promis/juré, que tous vos amis virtuels seront toujours là pour vous écouter, vous consoler, vos faire rire, fumer une clope même chacun de son côté, en toute convivialité, la mousse à proximité et le tout, promis/juré/craché ! …sans aucune faute d’orthographe grâce au clavier BlackBerry, anti-redéposition, celui qui prend les fautes d’orthographe avec ses petits bras musclés et les retient le temps que vous ayez fini votre conversation. Et alors, vous aurez l’impression que l’autre, là-bas, dont on n’est même pas certain qu’il est bien là où il prétend être, celui qui être peut-être même « celle », vous prend pour le nouvel existentialiste, le nouveau Jean Paul Sartre (vous aurez utilisé aussi, entre-temps, le Wikipédia via votre navigateur « Super-furax » intégré à votre super-méga smartphone d’enfer XYZ 203, juste pour être certain que c’est bien Hegel qui a écrit « Le prochain Messie, c’est le mec qui dira : « Si vous me suivez, vous serez minces. »). Et lorsque vous consulterez la presse, via votre super-mega-géant Smartphone et que vous découvrirez, autant effrayé qu’interloqué, que les jeunes ne savent plus écrire « nik ta mer » correctement, vous ne comprendrez pas. Parce que vous ne pourrez pas comprendre, c’est absolument impossible, qu’un gamin en 6ième primaire, à l’école communale de Molenbeek Saint-Jean, en région Bruxelloise, soit incapable d’appuyer d’écrire « pt’in elle é bounne la meuf » sans un smartphone. Mais que font les profs ? Pourquoi n’enseignent-ils pas l’usage du Smartphone dès la maternelle ? Comment est-ce possible de nos jours qu’un bébé n’ait pas droit à sa tablette Super-extra-génial qui lui donne le biberon et lui torche le derrière grâce au capteur d’odeur de « double pif » de Sony intégré ? Franchement, de nos jours, à présent que c’est votre OS qui monte vos meubles Ikea, pourquoi vous casseriez-vous la tête ? Après tout, vous avez le logiciel qui se la casse à votre place. Et vive les voitures qui roulent toute seule pendant que votre phablette lit votre journal numérique ! Votre tablette finira-t-elle par dormir, un jour, à votre place ?

    C’était la réflexion philosophico-porno-sadique du jour, sponsorisé par « Je m’en bats les couilles », la marque dont vous ne pouvez plus vous passer !

    Je me sens mieux là !

    On parlait pas de BlackBerry, là ? Je n’en suis plus très certain. De toute façon, ma secrétaire et de retour avec son décolleté, alors je suis contraint de vous laisser.

    Grosse poignée de main, à toutes et à tous, en direct de Bruxelles.

  6. Stéphane PAYET

    Eh bien quelle le réflexion Thierry !
    Mais j’approuve vos écrits. La facilité est devenue une arme pour certains. Lorsque je reçois de messages « abrégés » ou autrement dit langage SMS, je ne fais pas l’effort de comprendre car pour moi c’est la perte de la langue française.

  7. RunElite

    Juste énorme cette vidéo… la différence est tellement de taille que j’ ai l’ impression d’ avoir deux téléphones de génération différentes. Je pense que BlackBerry n’ a pas mi cela en avant après la sortie du Z10, des publicités comparatifs comme le font les grandes surfaces sur les heures de grande écoutent aurais été judicieux…
    Concernant la facilité de l’ écriture des SMS du GPS, du créneau moi je prend. Je peu avoir la même réflexion en posant la question si demain on a plus rien ! Qui sais faire un feux !? Qui arrive à tuer à un animal de sans froid !? C’ est l’ évolution et le cerveau de l’ homme s’ adaptera autrement…

  8. EJS

    C’est un peu du troll facile de comparer ça, perso’ j’ai déjà essayer d’écrire avec un Iphone et c’est juste horrible, je préfère de loin mon Z10 !


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.