BlackBerry Hub BlackBerry PlayBook

Le BlackBerry Hub apparaît sur la BlackBerry PlayBook

Bien que beaucoup d’utilisateurs de la BlackBerry PlayBook ont été mécontents à la suite de l’annonce de l’indisponibilité du système d’exploitation BlackBerry 10, ce dernier  ne reste pas moins  encore plus  surprenant.  On apprend  à travers une vidéo que la connexion du Bridge Wi-Fi ou Bluetooth donne l’accessibilité au BlackBerry Hub sur la tablette canadienne.

Pour obtenir l’accès complet, il suffirait d’ouvrir un lien hypertexte depuis une adresse mail ou à partir de BBM via le Bridge de  BlackBerry 10 et une sorte de BlackBerry Hub s »ouvrirait dans une autre fenêtre. Toutes les configurations  des comptes semblent être accessible. Néanmoins l’application n’est pas capable d’envoyer des emails mais laisse une visibilité à  Facebook , Twitter , et surement d’autres applications se connectant au BlackBerry Hub.

Je vous laisse prendre connaissance de la vidéo ci-dessous et laissez-nous vos impressions dans les commentaires.




Il y a 2 commentaires

Ajoutez le vôtre
  1. JMCCA

    fervent supporter de BB et early adopter de la Playbook, j’ai laissé tombé BB à l’annonce du non portage de BB10 sur la Playbook. Au prix où il nous l’on vendu, on aurait plus s’atttendre à plus de considération.

  2. thierry

    Je pense que la stratégie du dernier boss de BB d’abandonner le développement de la Playbook en 2012 et l’arrêt (que je trouve trop rapide) de l’adaptation de BB10 à la tablette ont été des erreurs magistrales. A présent, il faudrait un produit qui se démarque clairement pour que BB revienne sur le marché des tablettes (si toutefois, BB aurait l’idée d’y revenir). Deux problèmes se présenteraient alors à la firme : la nouvelle concurrence chinoise à bas prix et la quasi stagnation technologique dans le mobile qui se dessine de plus en plus. En sommes, à moins d’un hypothétique saut technologique dans un secteur dont la croissance s’essouffle (à des niveaux encore élevés, certes), voilà bien une perspective de rentabilité très douteuse dans le moyen terme. Sauf si BB met l’accent sur la convergence de supports mobiles (smartphones, phablettes et tablettes) sous BB10 avec le même degrés de qualité et de sécurité en collaboration avec un allié informatique de poids qui apporterait son expertise dans le développement d’un produit reposant sur l’utilisation d’applications productifs dans un environnement BB10. En parallèle, BB pourrait sortir une version du Link adaptée à Linux qui lui ouvrirait les portes des adeptes du noyau qui, ne l’oublions pas, sont presque aussi nombreux que ceux qui utilise la technologie Apple. De toute façon, quant on voit que Samsung dépense 14 milliards de dollars en 2013 pour ses campagnes publicitaires pour vendre ses produits que je trouve de bas de gamme (avec une surcouche à Andröid qui présente à la fois des problèmes de fiabilité et de sécurité, mais cette problématique est propre à tous les appareils Androïd), il ne reste plus à BB que le développement technologique pour non pas faire la différence en terme de part de marché (la surface financière de firmes multi-produits telles que Samsung, Sony, LG… ne rend pas cela possible), mais bien en s’imposant encore plus comme une référence incontournable dans le secteur. Ne pouvant pas lutter à armes égales sur le tout public, il faudra encore que BB définisse sur quel segment il veut se positionner. Sortir un Z30 (réussi au demeurant, je me le suis fait prêter durant tout le week-end dernier) qui est une réplique plus grande et puissante de l’excellent Z10 ne suffira pas.


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.