A view shows a cracked cookie with a Blackberry logo at the Blackberry Z10 launch in Toronto

Lettre ouverte d’un fan aux journalistes à propos de BlackBerry

Blackberry-FR et son équipe travaillent du mieux qu’ils peuvent pour vous apporter  bon nombre d’actualités sur la firme canadienne BlackBerry et sur ses produits passés et futurs. Nous sommes convaincus qu’il reste encore des utilisateurs endurcis et d’autres intéressés qui nous suivent malgré les informations publiées et interprétées (plutôt négatives)  par l’ensemble des médias.

Dans un précédent article, nous avions essayé de vous amener des éléments positifs sur le sujet de la vente de BlackBerry. Considérant que chacun de nos fans soit un membre à part entière de la Team Blackberry-FR, il est normal que nous laissons également la parole à celui qui veut se faire entendre. C’est pourquoi nous vous offrons une lettre ouverte de l’un d’entre vous dans laquelle le fan s’exprime en toute honnêteté.

Je vous laisse en prendre connaissance et donnez-nous dans les commentaires ci-dessous  vos impressions.

Chers journalistes,

Je vous écris car je n’en peux plus de lire tous vos articles sur la firme canadienne BlackBerry.

Pas un jour ne passe sans que vous ne sortiez un article disant que « BlackBerry va mal »« BlackBerry est à vendre »« C’est la crise chez BlackBerry »« C’est une honte d’avoir un BlackBerry »,  que sais-je encore ?

Certes, l’entreprise canadienne n’a pas, ou plus la forme d’une entreprise comme Google ou Apple actuellement. Mais elle n’est pas si mal en point que vous essayez de le faire croire à tous vos lecteurs.

Depuis le 30 janvier 2013 date de la présentation de BlackBerry 10, vous tirez à boulets rouges sur la marque, titrant à n’en plus finir « BlackBerry joue sa survie »ou « Le dernier espoir de BlackBerry ». Pourquoi ne pas traiter la marque à la mure comme vous le faites si bien avec Samsung ou Apple ? Evidemment, vous allez me répondre que les conditions de présentation (chiffres d’affaires, part de marché…) ne sont pas les même et que de ce fait, BlackBerry ne peut prétendre à avoir le même traitement. Pour moi, cela n’a rien à voir. Ceux sont des présentations de produits, d’OS. Point barre !

Pour la dernière keynote d’Apple (10 septembre 2013), vous étiez tous au garde à vous, comme si le roi du monde de la téléphonie était votre patron. Vous vous êtes tous extasié sur ce qui est ni plus ni moins qu’une « grosse » mise à jour d’OS et de gamme. Il n’y a rien eu de « révolutionnaire », de « fantastique » dans cette présentation. Pour une mise à jour vous êtes en transe, mais pour la présentation d’un nouvel OS, avec des choses que les concurrents n’ont pas comme la saisie avec le clavier tactile du BlackBerry Z10, vous restez de marbre. Avez-vous pris en main et testé un des derniers modèles BlackBerry 10 ? Je ne pense pas, sinon vos articles auraient été d’une toute autre qualité. Tout comme ceux sur la santé et l’avenir de BlackBerry. Des articles qui ne font que de tirer des conclusions trop hâtives. Comment voulez-vous qu’un OS jeune de 9 mois puisse être numéro 1 ? Dois-je vous rappeler qu’Apple n’est pas devenu numéro 1 grâce à son premier iPhone ?

Alors Messieurs les journalistes, pseudo experts des nouvelles technologies et de la téléphonie mobile, je vous encourage à plus réfléchir sur vos articles, lorsque vous souhaitez parler de la firme canadienne.

Si l’entreprise allait si mal, elle ne projetterait pas de sortir d’autres nouveaux terminaux cette année par exemple. Laissez lui un peu de temps. C’est trop vous demander ou vous avez déjà tellement croqué dans la pomme que cela est impossible pour vous ? D’ailleurs, pour la présentation du dernier BlackBerry, le BlackBerry Z30, vous avez été comme presque absent…

Vous allez dire que je ne suis pas objectif parce que je suis un utilisateur de BlackBerry. Peut-être que j’en manque un peu. Mais j’en possède certainement beaucoup plus que vous sur ce monde et je sais reconnaître quand un constructeur de téléphone mobile fait quelque chose d’intéressant.

Je vous invite donc à lire les blogs spécialisés sur le monde BlackBerry. Cela vous permettra sûrement de mieux comprendre le bilan de l’entreprise, ou de mieux projeter l’avenir de la marque.

Je sais que ma lettre n’aura que peu d’influence sur vous, et que vous ne changerez pas votre façon d’écrire, ni même votre vision sur BlackBerry. J’espère juste qu’elle permettra au moins à ceux qui vous lisent, et qui vont lire cette lettre, de mettre en doute vos écrits et les incitera à s’informer d’avantage sur l’univers BlackBerry bien au delà de vos articles.

Au plaisir.

P@py



Il y a 23 commentaires

Ajoutez le vôtre
  1. Julien.V

    Je l’aime bien cette personne. Elle a tellement raison les gens sont émerveillés par une update d’ OS. Et en plus, on voit les efforts que peut faire BlackBerry et aussi les développeurs (qui ne joue pas forcément le jeu avec la marque) .

  2. de leurg

    Garantir le secret en cryptant mails, messages, conversations, ce n’est pas dans l’air du temps. Gmail, Facebook, Apple, Google, c’est la confidentialité à l’américaine qui est imposée. C’est cette conception que l’homme doit être à la disposition des marchands qui tend à faire disparaître les produits BlackBerry. L’OS 10.2 est une avancée, il est pensé pour les utilisateurs, mais est-il utile à ces centaines de sociétés qui vont alimenter des milliers d’autres sociétés d’informations de toutes sortes nous concernant… nous vendant? Non. Non, car ça ne suit pas la conception américaine de la vie privée. La défaite est là, dans les droits accordés. La NSA, et la clique de pays qui accepte de l’abreuver pour des miettes d’informations en retour, a accès à tout. Qui réagit? Ce rapport de force est-il annonciateur? Les groupes, les pensées commerciales qui développent les OS les plus vendus influencent la société occidentale. C’est cette victoire que célèbrent les articles imbéciles qui font l’objet de votre lettre. Je pense que l’on assiste à la tentative de modification et d’amoindrissement de nos droits.
    Que va t-on trouver sur le net? Que va faire Google avec son “fond pour la presse”? Je lis l’info sur Médiapart. Où va t-on?

  3. zamal974

    Il avait été déclaré la même chose lorsque l’entreprise avait annoncé la suppression de 5000 postes et pourtant elle toujours là.

    Il est clair qu’elle doit trouver le moyen de sortir la tête de l’eau, et comme les autres la diminution de l’effectif du personnel est la première chose qu’une société prend en otage

  4. thierry

    Il a tout à fait raison, mais il devrait étendre sa critique aux opérateurs qui semblent avoir enterrés (du moins en Belgique) la firme. Et avouons-le, la firme elle-même a une part de responsabilité dans cette situation.
    1. des prix trop élevés pour des mises en marché (ce n’est pas en vendant des Z10 et des Q10 à 639-650 euros dans des marchés saturés que ça pouvait fonctionner. D’après Mobistar, Base, Proximus, la Fnac, Vanderboore et Mediamarkt, l’intérêt a été certain, mais les acheteurs ont rapidement fait demi-tour) ;
    2. un stratégie médiatique incompréhensible : le Z10 haut de gamme déclassé par le Z30 qui deviendrait, d’après la presse canadienne de cette semaine… le bas de gamme tactile ; un Q5 moyen de gamme a 450 euros bientôt déclassé avec la réduction de la gamme de 6 à 4 appareils ? ; le retour à l’0S7 en preuve d’aveux de puissance pour imposer le BB10 (qui est pourtant un excellent OS, sinon l’un des trois meilleurs dans les trois catégories où il existe -voir classement chez Zdnet, O1net, Clubic..- ;
    3. l’obsession d’avoir des deskstop sur sur Windows et Apple en oubliant (volontairement) Linux qui prend de plus en plus d’ampleur dans le monde professionnel ;
    4. Pourquoi ne pas avoir mis en place un département de vente par correspondance dont les produits seraient vendus adaptés aux marchés visés avec des prix cohérents (un Z10 mis en vente à l’origine 100 euros plus cher en Belgique qu’en France ; un Q5 pratiquement introuvable parce que les opérateurs savent qu’en appliquant leurs marges astronomiques ils ne les vendront pas -comme les Q10 d’ailleurs). J’ai un ami qui vend des Z10 et des Q10 à l’Intermarché de Givet, à 3 kms de la frontière belge. Il n’en a vendu aucun des deux. Mais s’ils avaient été débloqués avec maintien de la garantie, il m’a avoué qu’il en aurait vendu des dizaines de chaque modèle. Perso, j’achète un Q10 en France, je le fais débloqué en Belgique, je perds la garantie et je prie pour qu’il n’ai pas un problème ;
    5. Quelle erreur la pile inamovible garantie 6 mois pour un téléphone garantie 2 ans. Toutes les marques (hormis Apple, mais là, le phénomène est un peu irrationnel, et ne durera sans doute plus beaucoup à force de ne pas innover) voit les ventes de ce genre d’appareils stagnes ;
    6 Quelle erreur la volonté de plus en plus généralisée de ne plus accepter de carte multimédia et de vendre les appareils avec mémoire bloquée et modulation des prix. 16 go : tel prix ; 32 go : un autre prix.

    Pour toutes ces raisons, j’en serai réduit à acheter en Belgique (s’il y est vendu), le prochain 0S7clavier à forcément un prix fort (Belgique oblige). Il y avait deux autres BB à changer dans la famille, en 24 heures, ma femme et ma fille ont définitivement opté pour l’achat de pile. Pour Linux, on convertira un des PC en Windows pour les synchronisation, sauvegarde et restauration.

    Bien sûr, si Blackberry France accepte de me vendre un Q10 au tarif français débloquées pour la Belgique, avec la garantie légale de deux ans, je n’hésite pas. Mais je ne pense pas que ce soit possible légalement parlant. Pour Linux, je me débrouillerai.

  5. zamal974

    Merci pour tout ces commentaires.
    Pour ma part, si vous êtes si désireux d’avoir un BlackBerry 10 (ce ne n’est pas déjà fait) l’achat est possible via un site e-commerce et bien évidemment en dehors des frontières Belges ;). Je vous confirme qur les mobiles achetés sans abonnement sont vendus DÉSIMLOCKÉS !

    Pour la pile inamovible, pourquoi l’utilisateur lui ne changerait pas ses a priori ? Même so je reste d’accord avec vous.

    Je n’utilise pas Linux, donc je m’abstiendrai de débat…

  6. thierry

    Changer ses aprioris pour la pile inamovible ? Tu fais quoi avec ta pile lorsqu’elle a un problème au bout de 7 mois (garantie 6 mois ?).
    Pour le désimlocage, cela signifierait qu’un Q10 acheté en France fonctionnerait en Belgique ? C’est bien ce que tu sous-entends ? J’ai trois amis qui ont acheté des smart haut de gamme d’autres marques en France et en Allemagne et aucun n’a fonctionné en Belgique.
    C’est pour cela que je pense que nous opterons tous les trois pour des OS7 soit par achat soit par remplacement de piles.
    Sans compter que les vendeurs sont loin d’être des vedettes.
    Dommage, car le commerce transfrontalier aurait énormément bénéficié à BB.
    Après que les administrations et organismes d’alertes sécurité passent tous progressivement sous Linux (enseignements, administrations publiques, sociétés publiques, intercommunales, PME…) j’ai bien peur que cela ne soit une barrière supplémentaire au déploiement des BB10 (et au renouvellement des flottes anciennes). Dans mon entreprises, 120 BB ont été remplacés par des Nexus 4 (qui eux sont prix en charge par Linux).
    Donc, tu me garanties qu’un BB10 désimloqué acheté en France fonctionnera en Belgique ? Ton affirmation pourrait être intéressante pour mes amis qui cherchent à virer leurs smartphones (deux Nokia et un S4) qui ne fonctionnent pas de l’autre côté de la frontière.

  7. Stéphane PAYET

    Pour la batterie non amovible, vous faites comme tout le monde .. Pleurer :p

    J’ai vu des BB10 achetés en France et fonctionnait en suisse et en Afrique… Alors la Belgique (a moins qu’il y a un plan anti-BlackBerry :p )
    Des BlackBerry Os achetés aux USA fonctionnaient en France et en Afrique …
    Alors pardonnez-moi, mais lire que des Smartphones ne fonctionnent pas dans un autre pays avec un abonnement local … c’est plutôt moyen voir ça frise le ridicule …

  8. chri

    Bonjour ,blackberry ou plutot l’os10 et qnx ne disparaitra pas a mon avis ,pourquoi,le seul os que les américains ne possède pas c’est celui de blackberry ,et c’est le plus securise ,donc je pense qu’ils le voudront et ne le laisseront pas dans les mains des chinois ou des amis coréens. ,et la NSA de mémoire ,n’a jamais cracke un os de blackberry et je ne pense pas non plus pour le qnx ,donc ils voudront l’avoir ,de plus vu les pubs a la tele on dirait que blackberry ne veut pas vendre de téléphones et c’est pour. Cela que je vais m acheter le Q 10 ,

  9. bbsavior

    @thierry, pour info je suis allé au Maroc et inseré une sim Inwi (operateur local) dans mon BlackBerry Q10, j’ai changé les parametres APN data et Oh surprise, tout a fonctionné: mails, internet, BBM, applis donc dire qu’un mobile BlackBerry 10 ne fonctionne pas en belgique est plutot d’ordre des parametres qui n’ont pas ete modifies ou alors n’ont pas ete desimlockes par l’operateur chez qui ils ont ete achete.

    • theuser

      BOnjour je suis au maroc aussi dans la ville de casablanca, voulant commander un blackbery, je voudrais savoir quel modèle de blackberry dois-je prendre car il yen a plusieurs : SQN 100-1 , SQN100-2 et autres lequel fonctionne au maroc , merci et en attente d’une réponse

  10. Thierry

    @Steph : Désolé, mais c’est un fait. Nos cartes Mobistar et Base ne fonctionnent pas dans les smartphones français (et non seulement Blackberry). Idem pour ceux achetés en Allemagne. Il y a une manipulation à effectuer chez l’opérateur (15 à 30 euros selon les opérateurs -mais avec perte de la garantie). C’est pour cela que les vendeurs à la frontière, côté français, chialent comme des madelaines : ils se feraient de l’or en barre vu le prix des smartphones en Belgique.

    « Pour la pile inamovible, pourquoi l’utilisateur lui ne changerait pas ses a priori ? » : un a-priori ? Une pile inamovible qui flanche après sept mois, qui est garantie six mois avec un smartphone garantie deux ans ? Pour moi, c’est de l’escroquerie. Cela revient à garantir le smartphone… six mois. A un certain moment, faudrait peut-être que les firmes cessent de nous prendre pour des cons.

  11. zamal974

    Sympa la Belgique à ce demander pourquoi ce type de chose existe.

    Pour la batterie, c’est le même problème pour tout le monde mais il faut être tout de même moins chanceux que la moyenne. Comme je l’ai dit dans mes précédents commentaires je ne suis pas pour la batterie inamovible…
    Mais je ne suis pas le Fabricant et si nous sommes à ce résultat c’est sûrement après étude

  12. Thierry

    @Zamal : en 2 ans, le consommateur est passé d’un renouvellement de son smartphone de 18 à 24 mois. D’où la pile inamovible ? A ce propos, dans le doute, j’ai contacté Pixmania.fr (encore une arnaque puisque Pixmania.be est… Pixmania.fr et donc vend des smartphones… français). Effectivement, les smartphones qu’ils vendent ne fonctionnent pas avec les cartes belges.Ce qui explique que les opérateurs ne veulent pas la fin du roaming qui permettrait à un belge d’acheter un mobile en France, d’y mettre sa carte (y compris une carte française d’ailleurs, puisque plus de frais d’itinérence, puisque plus de roaming) et de ne plus avoir de problème. On a rêvé quelques mois : à présent, la Commission a fait marche arrière. Merci le stechnocrates européens à la con !

  13. charl

    Mauvais marketing concernant le BlackBerry 10 en France. On notera, malgré tout, la tactique commerciale des opérateurs qui préfèrent vendre Samsung ou Apple aux clients. N’oubliez pas non plus la pauvresse du français qui se rue sur les smartphones remplis de gadgets, le numéro 1 étant apple. Bref, quoi qu’il en soit, nous avons opté pour un smartphone utile dans notre quotidien privé et professionnel. Regardons plutôt les autres tel des soumis à la consommation et au lobby.

  14. mike

    Je pense que BlackBerry à signer son « arrêt de mort » quand quand ils ont refuser de fournir des infos concernant les conversations BBM lors des émeutes de Londres, depuis il y a eu tout un boycottage autant médiatique que commercial (au niveau de la distribution) en voulant acheter mon Q10 blanc j’ai fais différent opérateurs.. les vendeurs préféraient me vendre un Iphone ou Galaxy plutôt que le Blackberry, sans pour autant connaître l’appareil pourquoi ? , en dehors de tout ça la marque elle même n’a pas fais les bon choix.

  15. mario

    BlackBerry devrait faire un marketing sauvage comme Samsung et Apple.
    Nous sommes tous sensibles aux publicités et la, BlackBerry n’est pas très présent.
    On comprends d’ailleurs pourquoi free à fait sa pub pour sa box à la manière d’ Apple. Parce que ça marche.

  16. mario

    Oui Stephane je suis d’ accord mais on n’a pas le matraquage que les autres font à la tv c’est ça la différence et forcément ça se ressent sur les ventes.

  17. Stéphane

    Il y a aussi le problème de réputation que BlackBerry retraite derrière lui et évidemment le manque d’engagement des développeurs envers BlackBerry 10

  18. de leurg

    Échappement:
    CrackBerry. Dans son article un gars parle du premier jour de vente du Z30 en Angleterre, ou plutôt, vendu par une chaîne de boutiques qui en a obtenue l’exclusivité jusqu’à dimanche. Je lis les réactions. Combien sont bonnes? si j’écris 15-20, j’exagère le nombre de bonnes réactions. Sur 165 commentaires… Avec des moqueries, des abandons, de la colère, par des fans; en cause: le prix du Z30, les prix des BlackBerry. « ça n’intéresse pas BB de mettre son OS dans la main des gens ». « ils ont au moins vendu 12 Z30 ! « .
    Après le Z10 au départ, le Q10 encore, il va falloir regarder passer au loin l’éclat brillant d’un Z30, et à ce point rarement que pour le grand public BB n’existera plus. Tous des « Prosumers »…

    Avec force:
    marketing Apple? une enquête est lancée par la direction générale de la concurrence et de la répression des fraudes. Des contenus de contrats qu’Apple imposerait et ferait signer aux opérateurs sortiraient de ce que la loi autorise. (info AFP).

    Philosophie:
    Entre transparence et sidération… l’homme nouveau.

    Art:
    -Quand un type fait ses réalisations avec un Iphonepadpod, peut-il les signer? à part disposer selon pas mal de possibilités les pièces d’un puzzle Imachiné par Apple, qu’a t-il fait qui sorte de l’esthétique Apple?
    -Oui, mais avec une flûte? tu peux pareillement affirmer qu’il n’a fait qu’utiliser les possibilités que lui laisse sa flûte. Tu négliges ce que font les marques et les développeurs qui fournissent les magasins d’applications, gars!
    -Je vais réfléchir.
    ( « Sidéré »: ancienne pub française sur l’Apple Store.)

    Politique:
    -Tiens mon gars, fais ton puzzle!-


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.