Lenovo confirme son intérêt pour RIM

Lenovo

Tout récemment a eu lieu le Forum économique mondial de Davos en Suisse où se sont réunis  des dirigeants d’entreprise, des responsables politiques du monde entier ainsi que des intellectuels et des journalistes pour discuter des problèmes les plus urgents de la planète.  Wong Wai Ming est  le directeur financier de Lenovo  et  sa présence a été remarqué par quelques déclarations au sujet de Research In Motion. 

Interrogé par Bloomberg, il laisse entendre que n’importe quelle opportunité peut-être examinée et  la possibilité d’une OPA sur le fabricant canadien RIM ou d’autres est envisageable. Lenovo est une société chinoise,  grande productrice d’ordinateurs  qui ne cache pas son envie d’être présent à son tour  sur le marché du mobile et de ce fait a besoin d’acheter ou d’obtenir de nouveaux partenaires quels qu’ils soient.

“We are looking at all opportunities — RIM and many others.” Showing they are serious about diversifying away from being a pure PC shop, 
“We’ll have no hesitation if the right opportunity comes along that could benefit us and shareholders.”

Néanmoins, la firme de Waterloo n’a pas souhaité commenter mais des discussions auraient déjà été entamées entre les deux parties. Rappelons que le directeur général de RIM, Thorsten Heins, n’avait pas exclu d’alliance stratégique qui pourraient impliquer une vente de l’activité de smartphones selon l’interview donné au quotidien  Diet Welt (version traduite par google). L’idée d’une licence BlackBerry 10 pourrait donc se concrétiser sachant que RIM avec du matériel adapté.

Evidemment, tout le monde sait que la société canadienne n’a pas les meilleurs résultats à la veille de son annonce officielle de BlackBerry 10. Mais cette plateforme mobile devrait relancer Research In Motion et laisser une belle impression du travail effectué depuis plusieurs mois.



Il y a 2 commentaires

Ajoutez le vôtre
  1. de leurg

    Rim chinoise…
    la contrainte, la censure, est le terreau fertile des pensées humaines dont le collectif n’a pas besoin; tout en faisant attention aux absences suspectes.


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.