BlackBerry 10 bénéficiera de 100 000 applications compatibles dès son lancement

Heins Thorsten

C’est tout au moins ce qu’affirme le chef de fil de RIM, Heins Thorsten. La firme canadienne espère ainsi pouvoir rivaliser avec ses principaux concurrents comme Apple, Google ou encore Windows. L’enjeu est effectivement de taille ; RIM se doit avec BlackBerry 10 de séduire et de convaincre les utilisateurs (ainsi que les opérateurs) sous peine de gravement hypothéquer son avenir. Et cette étape indispensable à son redressement passe, certes par l’excellence de son tout nouveau système d’exploitation, mais aussi par un magasin d’applications bien fourni.

Dans ce marché tellement évolutif et concurrentiel RIM ne peut pas se payer le luxe de rester passif face à des développeurs toujours plus enclins à s’orienter en priorité vers les trois principales plateformes que sont maintenant,  iOS, Android et Windows Phone. Et c’est bien pour cette raison que le fabriquant tente de séduire le maximum d’éditeurs d’applications en organisant régulièrement à travers le monde des conférences « BlackBerry Jam 10 » dédiées aux développeurs. C’est aussi pour cette raison que nombreux d’entres eux ont reçu un prototype sous BB10, le Dev Alpha, afin qu’ils puissent y adapter et expérimenter leurs créations.  RIM ne manque pas, également, de rappeler que convertir une application Android vers la plateforme BlackBerry 10 est un jeu d’enfant. Depuis peu  les éditeurs de sites web ou simples blogueurs peuvent même créer leur propre application sous BlackBerry 7 (et versions précédentes) et BlackBerry 10 en remplissant un simple formulaire en ligne grâce à Blackberry App Generator, fourni gracieusement. Preuve s’il en est que Heins Thorsten et son équipe ont vraiment mis toutes les chances de leurs côtés afin d’atteindre l’objectif du seuil plus que symbolique des 100 000 applications (dont 200 à 400 des applications considérées comme leaders dans leur domaine) disponibles pour la plateforme Blackberry 10, dès son lancement.

De nombreux fans de BlackBerry considèrent que seules quelques applis suffisent à leur bonheur. Hélas il n’en est pas de même pour la plupart des utilisateurs. Tout comme un ordinateur, le grand attrait d’un téléphone intelligent est bien entendu le fait de pouvoir faire une multitude de choses variées, ce qui sous entend bien souvent l’utilisation d’applications multiples. Si BlackBerry s’est vite fait distancé par les autres plateformes cela est en grande partie dû à la pauvreté -relative- de son App World. Et son système d’exploitation vieillissant et souvent rafistolé n’a pas arrangé les choses. Le magasin d’applications tel que le futur BlackBerry World se devra de faire oublier cette faiblesse. Et en annonçant les 100 000 applications disponibles dès le lancement de BB10, c’est clairement l’objectif que s’est fixé Heins Thorsten…

Source : gizmologia.com




Il y a 3 commentaires

Ajoutez le vôtre
  1. Francisco Marin

    @GrB Facebook et Twitter seront effectivement des versions officielles, comme c’est d’ailleurs déjà le cas sous OS7 et OS6. Pour les mises à jour ce n’est et ne sera jamais les mêmes que sous iOS ou Android. Chaque plateforme étant gérée indépendamment. Tu voulais sûrement parler des fonctionnalités que tu souhaitais identiques sur chaque plateforme ?

    @Jean-Claude A ma connaissance, ce n’est pas encore d’actualité. Hélas !


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.